vendredi 13 janvier 2017

Marthe d'hiver.

Parmi les modèles que j'ai cousus ces derniers mois, s'il en est un que j'ai porté très souvent, c'est bien ma blouse Marthe !
Sous un gilet en hiver, avec une petite veste ou mon perf' chouchou en demi-saison, cette blouse est assurément l'un de mes bests.
Non seulement elle est simple et rapide à coudre mais j'aime son rendu à la fois cool et féminin.

Il faut bien le reconnaître, après presque un an de bons et loyaux services et des lavages à gogo, ma première Marthe commençait à montrer des signes de fatigue : pâlichonne et un peu défraîchie, elle n'était plus vraiment à son avantage.

J'avais en stock cette belle viscose Halo grey achetée en soldes l'hiver dernier chez Annakabazaar et destinée à la base à une chemise Myrcella.

Aaaaah cette viscose...douce, fluide, super agréable à travailler, c'est finalement pour une nouvelle Marthe que je l'ai utilisée !
Pour contrer l'effet pachyderme bien connu de l'amie Marthe, le cahier des charges est toujours le même :
- Utiliser un tissu bien fluide.
- Se méfier des motifs qui ont tendance à épaissir la silhouette (dit la fille qui a justement utilisé un tissu à motifs !)

Toujours dans le but de limiter l'ampleur excessive de Marthe j'ai opéré ici les mêmes modifications que pour ma première Marthe :
- Les côtés sont coupés droits (parallèle au droit fil) et non évasés.
- La basque est réduite de 20 cm en largeur.
- J'ai raboté 1 bon cm au milieu dos (coupé au pli en une seule pièce)

Pour ce modèle, j'ai choisi d'allonger le corps de 5 cm environ et réduit d'autant la hauteur de la basque et j'ai ajouté un petit passepoil pour souligner les découpes du raglan.

Je profite ainsi de la jolie coupe et de l'ampleur de Marthe en limitant l'effet montgolfière.


Pas de doute, ce tissu est une merveille ! j'aime son rendu et sa fluidité, il s'associe avec tout et surtout c'est un plaisir de le travailler.
Et hop ! ma nouvelle Marthe est adoptée !
Pratique et confortable, elle sera je pense portée très souvent.

Niveau : 1/4. Pas de difficulté particulière, techniques de base.
Tissu : 1,50 m de viscose pour une taille 38/40
Mes modifs : - Côtés coupés droits
                      - Basque réduite en largeur de 20 cm
                      - Milieu dos raboté de 1 cm

                      - Corps allongé de 5 cm environ
                      - Basque réduite d'autant


Je termine par deux petits cadeaux cousus avant Noël, ils ont été offerts, je peux maintenant vous les présenter :
Une trousse pour Mrs Purple ! Trousse à maquillage ou à fourbi de fille en général. J'avais carte blanche quand à la réalisation alors j'ai essayé de rester dans un style que j'aime tout en m'approchant de l'univers coloré et un poil vintage de Marie-line. Pour le fun, j'ai ajouté une petite touche personnalisée.
Marie-line, j'espère qu'elle t'a plu.

Trousse en tissu d'ameublement et simili cuir, molletonnée et doublée. Passepoil taupe, dragonne satinée, flex maison.

Puis un cupcake !
Un pique épingles cupcake dans le même esprit que le mien. Je ne me lasse pas de ce petit gâteau de feutre, dentelle et tissu. Bien qu'un peu abîmé à force de piquage à répétition, il trône toujours sur mon bureau et vous l'apercevez régulièrement sur mes photos.

Celui ci, bien qu'assez similaire, est un peu plus grand que le mien, il a beaucoup plu et accompagnera dorénavant ma copine dans ses couseries à venir.
D'ailleurs, un autre modèle, plus coloré, verra certainement le jour prochainement.

Un tricot sur mes aiguilles, un joli crêpe sous mon pied de biche, les pinceaux et le papier de verre à portée de main...la semaine fut productive, je vous montre ça très vite !


Bon week end !




vendredi 6 janvier 2017

Hedwige à carreaux.

Hedwige est une chemise ample, d'esprit boyfriend, facile à associer...c'est LA chemise qui va bien en toute occasion et qui, selon le tissu utilisé, se prête à toutes les fantaisies !

Pour cette première Hedwige, j'ai tenté la chemise à carreaux ! et pour corser la chose : pas d'essayage possible et couture en douce de rigueur....cette chemise étant un cadeau de Noël !

Quelques suées quand fifille n°1 à qui la chemise était destinée débarquait d'un coup dans l'atelier...Hedwige se voyait alors précipitée dans un tiroir, planquée derrière mon dos, voir même balancée dans la corbeille à papiers d'où je l'extirpais confuse quelques minutes plus tard une fois le danger éloigné. Je reprenais alors ma couture, m'astreignant à un semblant de concentration tout en guettant d'une oreille la prochaine intrusion de ma grande sauterelle !

L'ampleur du modèle s'est révélée être un atout. Ma donzelle étant fan de chemises oversize, j'ai pu coudre un 34/36 sans essayage en limitant les risques.

Le tissu choisi : une flanelle comportant une part d'acrylique (mondial tissu) était doux, avec une épaisseur permettant un joli tombé et ne se froissait pas. Par contre, il s'effilochait beaucoup et marquait peu ou pas les plis, ce qui n'a pas facilité la couture.


Mademoiselle a donc trouvé sa chemise sous le sapin le jour J. Elle l'a déballée, tripotée, retournée avant de laisser choir le verdict final : "j'aime beaucouuuuup " .............danse de la joie, soulagement, yeahhhhh !

Allez, je vous montre Hedwige sous toutes les coutures : (merci L pour tes chouettes photos !)
J'ai soigné au maximum mes raccords de carreaux, essayé d'obtenir des finitions irréprochables.....et pourtant je me suis faite avoir comme une bleue en coupant le dos un peu de travers. Si j'ai tendance à me focaliser sur ce défaut, mademoiselle n'y a vu que du feu et d'ailleurs s'en fiche complètement !
Un coup d'oeil sur les poignets, les pattes de boutonnages et leurs raccords de carreaux ainsi que les raccords des côtés...assez fière de moi sur ce coup là.

Hedwige a un niveau technique de 2/4, les explications sont claires, les détails techniques agrémentés de schémas explicites, ainsi, le col monté sur pied de col, les pattes de boutonnages et les poignets avec fente simplifiée ont été relativement simples à exécuter.
Le modèle est très ample, ce qui convient parfaitement à Mademoiselle, mais si je couds ce modèle pour moi, je n'hésiterai pas à couper une taille en dessous de ma taille habituelle.
Hedwige a été adoptée et déjà portée plusieurs fois, ce tissu n'était pas des plus simples à coudre mais il apporte un petit style sympa à cette chemise boyfriend que Fifille n°1 associe en général à sa veste fétiche.

Niveau 2/4
1,40 m de flanelle à carreaux pour le 34/36
mes modifs : tissu épais, je n'ai entoilé qu'une face du col/pied de col.


Bon week end !



dimanche 1 janvier 2017

Une nouvelle année !

Puisque l'heure est aux rétrospectives, ces quelques images de l'année qui vient de s'écouler seront l'occasion pour moi de vous remercier de vos visites et de vos sympathiques petits mots toujours encourageants.
 On continue en 2017...
avec de jolis projets !

Quelques articles sont déjà au chaud !
Meilleurs voeux créatifs à vous !